• ACCUEIL
  • >
  • POURQUOI LE SUD OISE ?

Pourquoi le Sud Oise ?




transport sud oise

Les 10 bonnes raisons

1. L’aéroport international de Roissy-Charles de Gaulle à 20 minutes, facilement accessible

Embarquez pour vos voyages d’affaires en 20 minutes.

2. Un territoire de grandes entreprises, favorisant le développement des PME

ARCELORMITTAL, ARKEMA, DUPONT DE NEMOURS, DOW CHEMICAL…

3. Les grands pôles de recherche franciliens à proximité et mobilisables

Plus de 55 000 chercheurs et 500 000 étudiants.

pole recherche

4. 3 grands pôles d’excellence industrielle susceptibles d’accélérer la formalisation de votre projet

Environnement et valorisation, Chimie de spécialité et chimie verte, Composants et systèmes mécaniques haute performance.

pole industriel

5. De nombreuses disponibilités foncières à votre disposition

Bénéficiez de disponibilités foncières spécifiques telles que le pôle chimique de Villers-Saint-Paul (plateforme totalement équipée et destinée à l’industrie chimique).

disponibilite foncière

6. Préparer vos futures innovations

Universités scientifiques et technologiques de qualité et centres de recherche reconnus facilitent les futures innovations de votre entreprise. INERIS, Université de Technologie de Compiègne, CRITT Polymères, CETIM

futures innovations

7. Une main d’œuvre qualifiée et expérimentée

Mais aussi un dynamisme démographique.

cadre de vie de qualité

8. Un cadre de vie idéal à 30 minutes de Paris

Parcs et châteaux dont celui de Chantilly, quatre golfs 18 trous, polo, parcs de loisirs, variété des paysages

pole tertiaire

9. Un pôle tertiaire dynamique.

Nombreux commerces de détail et grandes enseignes témoignent du dynamisme économique.

position géostratégique

10. Etre proche de tout et de tous.

Les réseaux d’infrastructures routières, ferroviaires ou fluviales facilitent tous vos déplacements.


Economie dynamique

ÉCONOMIE DYNAMIQUE :

ESPACES ECONOMIQUES - CAPITAL HUMAIN - FORMATION - R&D- TERTIAIRE :

La technologie de pointe, les industries innovantes et le développement durable ont remplacé les industries traditionnelles du sud de l’Oise. De grandes entreprises comme ArcelorMittal, Arkema, Veolia, renouvellent le tissu économique de ce territoire. Le sud de l’Oise, zone la plus peuplée du territoire, est également le plus grand bassin d’emplois de la grande région Nord-Pas-de-Calais Picardie.

De plus, le sud de l’Oise abrite la plus grande zone commerciale de l’Oise sur la commune de Saint-Maximin.

En quelques chiffres :

  • Capital humain
    • Part de la population de moins de 20 ans dans l’Oise : 26,9%
      (Source : Insee – Recensement de la population 2011)
    • 47 223 actifs (dont 20,3% dans l’Oise et 17,80% en Picardie) travaillent dans l’industrie pour 3 276 établissements
      (Source : Insee Clap 01/01/2013)
    • 45251 actifs travaillent dans les services marchands et 87 710 actifs travaillent dans les services non marchands
      (Source : Insee Clap 01/01/2013)
    • Le taux de chômage dans l’Oise est de 9,9% et 11,4% en Picardie (2ème trimestre 2014)
      (Source : Pôle Emploi/ DARES 2014)
    • 4 312 étudiants dans les Universités - 769 dans les IUT
      (Source : Académie d’Amiens – MENESR)
    • 4535 apprentis
      (Source : Conseil Régional de Picardie)
  • Formation :

Les universités, moteur de la forte culture en Recherche et Développement :

Les Lycées :

    • Lycée Marie Curie (Nogent-Sur-Oise) à Nogent-Sur-Oise : enseignement scientifique technologique professionnel. Le lycée est engagé notamment dans des partenariats avec les entreprises Montupet et Arkema.
      Les étudiants du lycée Marie Curie ont eu l’opportunité lors de leurs études de réaliser des programmes sur NAO *

      * 1er robot humanoïde autonome crée par la société française Aldebaran Robotics. 1er également à être reçu au Palais de l’Elysée par le Président de la République en septembre 2013.

    • Lycée Professionnel Donation Robert & Nelly De Rothschild (Saint-Maximin)
  • Recherche et développement
    • 154 brevets publiés dans l’Oise soit 68% des brevets publiés en Picardie
    • (71 brevets déposés dans le domaine des « machines, mécanique et transports, 27 pour la chimie…) (Source Conseil Régional de Picardie)
    • 3 pôles de compétitivité associent entreprises, formation et recherche sur des domaines de pointe :
      • Le pôle à vocation mondiale « Industrie et Agro-Ressources »
      • Le pôle à vocation mondiale « I-Trans » (transports terrestres)
      • Le pôle à vocation nationale et régionale « Up-Tex » (matériaux textiles avancés)


structure développement économique

  • Des structures de l’économie sociale et solidaire sont présentes sur notre territoire :

Grands Projets :

infrastructures

Grands projets 2020

Une ligne TGV Creil-aéroport Roissy-Charles de Gaulle

Gare TGV

Le plus grand projet urbain et ferroviaire de l’Oise, projet d’envergure à l’horizon 2020 avec l’arrivée de la ligne ferroviaire Creil -Roissy en gare de Creil-Nogent. En 2020, Réseau Ferré de France mettra en service une ligne TGV entre Amiens et Roissy-CDG qui desservira Creil.

Les voyageurs du sud de l’Oise pourraient ainsi bénéficier encore plus facilement des 130 destinations proposées au départ de la gare TGV: Strasbourg, Lyon, Marseille ou encore Bordeaux.

Cette ligne permettrait également d'accéder encore plus facilement à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, première plate-forme aéroportuaire d’Europe. En effet, le scenario choisi par Réseau Ferré de France couplerait TGV et TER entre Roissy-CDG et Creil.

Pour plus d’informations : www.roissy-picardie.fr


Gare coeur d'agglo

« Gare, Coeur d’Agglo »

Ce projet de rénovation urbaine s’étend sur 270 ha et s’articulera autour de la gare de Creil afin de créer un pôle urbain dynamique et attractif. Actuellement la gare accueille environ 20 000 voyageurs par jour. Grâce à ce projet elle sera accessible via 2 entrées (au Nord et au Sud).

L’accessibilité des piétons y sera favorisée grâce à des allées piétonnes, et de nombreux aménagements seront réalisés afin de créer un cadre de vie agréable, notamment via des continuités végétales ouvertes aux vélos et piétons.

Enfin une hausse de l’attractivité du territoire étant à prévoir grâce au projet LGV Roissy‐Creil, de nouveaux logements ainsi que des bâtiments dédiés aux entreprises vont être construits.

Pour plus d’informations : http://www.creil.fr/gare-coeur-dagglo-2


Ec'eau port fluvial

L’éc'eau port fluvial urbain de Creil

L’aménagement du futur éc’eau port fluvial urbain de Creil a pour but de recréer un lien entre la ville et la rivière. Bénéficiant d’une desserte exceptionnelle et à proximité d’une offre touristique de qualité, ce port sera très accessible, puisque situé au cœur de Creil, et sera doté de nombreux équipements (bassin de 60 anneaux, port à sec de 100 places, halte nautique de 20 places, accostage de bateaux-­‐logements et péniches le long de la berge). C’est donc un port d’escale idéal pour les croisières touristiques et un embarcadère pour les bateaux de tourisme fluvial, point de départ idéal pour découvrir l’Oise au fil de l’eau. La livraison de cet éc’eau port est prévue pour 2017.

Pour plus d’informations : http://www.creil.fr/le-projet-ec-eau-port-fluvial


Canal Seine Nor Europe

Canal Seine Nord Europe

La France va s’ouvrir sur le réseau fluvial à grand gabarit du nord et de l’est de l’Europe grâce à la réalisation d’un canal à grand gabarit, long de 106 km, entre l’Oise (Compiègne) et le canal Dunkerque-Escaut (Cambrai).

Ce projet intègre la réalisation de 4 plates-formes trimodales qui permettront le développement d’activités logistiques et industrielles en synergie avec le canal.

Ce canal permettra de transporter plus de 13 millions de tonnes de marchandises, soit l’équivalent de 500 000 poids-lourds par an sur l’un des corridors de transit les plus empruntés d’Europe.

Outre son utilité pour le transport et sa contribution à la réduction des rejets de CO2, ce projet constituera un support au développement d’activités touristiques, permettra des transferts d’eau vers les agglomérations du Nord-Pas-de-Calais et contribuera à limiter les crues de l’Oise en amont de Compiègne.

Plus de 4 000 emplois directs seront liés à sa réalisation, et il est estimé que plus de 10 000 emplois seront crées une dizaine d’années après sa mise en service, notamment du fait du développement de l’activité des plates-formes.

Pour plus d’informations : http://www.seine-nord-europe.com


QUALITE DE VIE :


Attraits touristiques

Attraits touristiques

Le sud de l’Oise c’est une grande diversité des paysages, un héritage patrimonial d’exception et une offre de loisirs diversifiée de qualité.


Diversité des paysages

Diversité des paysages

Le sud de l’Oise se situe au cœur du massif des Trois Forêts (14 000 ha formant la ceinture verte du Nord francilien) et comprend :

  • La forêt domaniale d’Halatte recelant de nombreux vestiges du passé et de ruines gallo-romaines.
  • La forêt de Chantilly regorgeant d’une faune et d’une flore très riches et présentant un réseau très dense de routes forestières propices aux promenades.
  • La forêt d’Ermenonville, située dans un secteur très sableux est plantée de pins sylvestres

Héritage patrimonial

Héritage patrimonial d’exception

L’axe des grandes cathédrales

  • Notre-Dame de Senlis : une des plus petites cathédrales de France et témoin majeur de l’évolution du style gothique.
  • Notre-Dame de Noyon : la première cathédrale gothique du nord de la France, celle des sacres de Charlemagne et Hugues Capet, située dans le quartier colonial de la ville.
  • La cathédrale Saint-Pierre à Beauvais : édifiée au XIIIe siècle pour le chœur et au XVIe pour le transept, reste inachevée. Elle dispose du plus haut chœur gothique du monde (48,5 m), et son horloge astronomique, condensé des technologies horlogères du XIXe siècle est unique en son genre.
  • L’Abbatiale de Saint-Leu-d’Esserent : construite aux 12ème et 13ème siècles a été une église d’un prieuré dépendant de l’abbaye de Cluny. Atteignant son apogée très rapidement, elle subit les révoltes de la Jacquerie en 1358.

Des châteaux et abbayes de renom

  • Le château de Chantilly : est l’un des joyaux du patrimoine français.
    Le Grand Château, qui a été reconstruit par le duc d’Aumale entre 1875 et 1885, présente aujourd’hui le Musée Condé, deuxième plus riche collection d’œuvres des écoles françaises et italiennes après le Louvre, ainsi que des collections de livres rares.
  • Le château de Pierrefonds : érigé à l’orée de la forêt de Compiègne, ce puissant édifice aux allures de forteresse médiévale a été reconstruit à l’identique par Viollet le Duc sur ordre de Napoléon III.
  • Le palais impérial de Compiègne : à l’architecture néo-classique, il dispose d’une décoration intérieure, d’une collection de tapisseries remarquables du XVIIIe siècle, du 1er Empire et du Second Empire.
  • L’abbaye de Chaalis :au cœur d’Ermenonville, retrouvez la sérénité de son parc, de sa roseraie et des ses nombreux étangs. Le château du musée regorge d’œuvres remarquables, dont deux panneaux du peintre Giotto.

Loisirs et tourisme vert

Loisirs et tourisme vert

  • Trans’Oise : plusieurs de pistes de circulation douce totalisant 240km seront ouvertes en 2016 aux cyclistes, amateurs de roller et randonneurs.
  • Loisirs autour de l’eau : nombreux points d’eau pour la pratique de la pêche en étang ou en rivière (l’Oise, le Thérain), sont accessibles et de plus en plus à tous (pontons handi pêche).
  • Loisirs autour de la Pierre : La pierre est présente partout : Elle a servi à construire Paris (Place de la Concorde, Place des Invalides, Palais Bourbon… et sert encore aujourd’hui à la restauration des monuments de Paris tels que le Pont Neuf ou le Louvre.
    Visite des carrières souterraines et à ciel ouvert de Saint Maximin, Maison de la Pierre, atelier sculpture sur pierre, randonnées autour de la pierre, sites d’escalade.
  • Les bases de loisirs et nautiques : Saint Leu d’Esserent, le plan d’eau du Canada à Beauvais, les Ageux, Pierrefonds pour la pratique du canoë kayak, de la voile, de la baignade, du jet ski ou encore du pédalo.
  • Les ports de plaisance et haltes fluviales : Compiègne, Jaux, Attichy, Longueil-Annel, Saint Leu d’Esserent, offrent une gamme complète de services aux plaisanciers pour naviguer sur l’Oise.
  • Loisirs équestres : Chantilly haut lieu européen de l’hippisme. 11 centres équestres sont labellisés « tourisme équestre ».
    L’hippodrome de Chantilly est le premier centre d’entrainement en France où plus de 2 500 chevaux sont préparés à la course. Les Grandes Ecuries des princes de Condé sont uniques au monde par leur taille, la qualité de leur architecture, la magnificence de leur décor et leur situation, elles ont été construites au XVIIIe siècle par l’architecte Jean Aubert, brillant élève de Hardouin-Mansart. Elles abritent depuis 1982, le Musée Vivant du Cheval.

    L’hippodrome accueille chaque année depuis plus de 150 ans, 2 des plus prestigieuses courses en Europe : le Prix du Jockey Club (1er WE de juin) et le prix de Diane (3e WE de juin) et environ 40 réunions annuelles.
  • Cinq golfs de charme : le golf d’Apremont, 120 ha au cœur de la forêt d’Halatte ; le golf du château de Monchy ; le golf de Compiègne ; golf de Raray ; le golf du Dolce de Chantilly et ses deux parcours ou encore le golf de Cergy ; l’Isle-Adam ; Domont.
  • Les parcs d’attractions :
    • Le Parc Astérix à Plailly vous propose 31 attractions et de grands spectacles.
    • La mer de sable à Ermenonville, ce sont 25 attractions et 25 spectacles à découvrir.
    • Le parc Disneyland Paris se trouve bien sûr à proximité.
  • Les parcs et jardins : Découvrez le parc et les jardins à la française de Chantilly, le parc du château de Pierrefonds mais aussi le parc Jean-Jacques Rousseau d’Ermenonville ou le hameau et le potager des Princes de Chantilly.

Pour plus d’informations :